Connexion Inscrivez-vous gratuitement

L'Athletic Bilbao a éliminé Levante et disputera deux finales de Coupe en avril

L'Athletic Bilbao a éliminé Levante et disputera deux finales de Coupe en avril

L'Athletic Bilbao a remporté le match revanche contre Levante en demi-finale de la Copa del Rey avec 2: 1 et s'est qualifié pour la finale (résultat global 3: 2), où il affrontera Barcelone. Mercredi, les Catalans ont tourné Séville après une défaite 0-2 lors du premier match.

Dans le temps réglementaire, les Basques et Levante n'ont pas réussi à s'imposer. Les deux équipes ont échangé un but et ont terminé sur un match nul 1: 1. Les buts ont été marqués par Marty Roger pour les hôtes et Raul Garcia sur penalty pour les invités.

Après que le premier match s'est terminé sur un résultat identique (1: 1), le match est entré en prolongation. A la 112e minute, Alejandro Berenger a marqué et qualifié l'Athletic pour la finale, qui aura lieu le 17 avril. Curieusement, le 3 avril, les Basques affronteront la Real Sociedad dans le report en raison de la finale pandémique de la King's Cup la saison dernière.

Ainsi, l'Athletic aura deux chances de remporter la Coupe, qui a eu lieu pour la dernière fois en 1984. 


Dès la 1ère minute, le gardien de l'Athletic Bilbao a dû intervenir après le tir d'Ennis Bardi sur coup franc direct.

Cinq minutes plus tard, les Basques ont raté une occasion en or de prendre les devants. Raul Garcia a été amené derrière la défense et s'est retrouvé seul face au gardien de Levante, mais a renvoyé le ballon loin de la porte.

À la 17e minute, Marty Roger a intercepté un centre et envoyé le ballon dans les filets derrière Unai Simon pour 1: 0 en faveur des hôtes.

Assez logiquement, Altetic a augmenté le régime dans les prochaines minutes à la recherche d'un égaliseur. À la 24e minute, Iker Muniain a tiré dangereusement de la tête, mais le ballon a volé à quelques centimètres de la porte.

Quatre minutes plus tard, Oscar Duarte a commis une faute dans la surface de réparation et le juge en chef Carlos del Cerro Grande a pointé du doigt le point blanc. La situation a également été examinée par le VAR, mais l'arbitre n'a pas changé sa décision initiale. Derrière le ballon se tenait Raul Garcia, qui a envoyé un tir implacable dans le filet et a rétabli l'égalité - 1: 1.


Peu de temps avant la pause de Levante, ils avaient des demandes de pénalité. Le VAR est de nouveau intervenu, mais cette fois le juge a statué qu'il n'y avait aucun motif d'accorder une sanction.

À la 66e minute, Muniain a reçu une position de tir claire, mais n'a pas réussi à trouver la cible. Dix minutes plus tard, Alejandro Berenger a également manqué de près pour frapper le but de l'équipe locale et a largement mis un terme à la dispute.

À la 82e minute, Carlos del Cerro Grande a de nouveau consulté le VAR pour voir si la demande de pénalité des Basques était justifiée. Le juge en chef a statué qu'il n'y avait aucune raison de pointer vers le point blanc.

Jusqu'à la fin du temps réglementaire, le résultat est resté inchangé et le match est donc entré en prolongation.

Il semblait qu'aucune des deux équipes ne marquerait de but et que le deuxième finaliste serait déterminé par des pénalités. À la 112e minute, cependant, la chance a souri aux invités. Alejandro Berenger a percé le centre et a tiré du bord de la surface de réparation. Le ballon a rebondi dans le corps de Nikola Vukcevic et s'est envolé dans le filet. Le gardien de but de Levante, Aitor Fernandez, a été pris sur le fait et a regardé impuissant le ballon, qui a rebondi sur son poteau droit et a franchi la ligne de but.


Avec l'objectif de Bérenger, la tâche de Levante est devenue extrêmement difficile. Dans les minutes restantes jusqu'à la fin, les hôtes avaient besoin de deux buts sans réponse. L'Athletic Bilbao a cependant gardé son sang-froid et n'a laissé aucune chance à son adversaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter avant de pouvoir faire un commentaire